Accueil du site  >Archives  >(n°52) : La Belgique et ses cultes
Décembre - 2007 (n°52) 
La Belgique et ses cultes

En 1831, la Belgique a inscrit dans sa constitution le principe du financement public des cultes. Ce principe a organisé pendant près de deux siècles la cohabitation entre l’État et l’église catholique, titulaire d’un monopole spirituel de fait. Puis la laïcité s’est affirmée comme (disent certains) une contre-église. L’islam a fait irruption, ainsi que de nouvelles formes de christianisme. Un modèle conçu sur mesure pour une religion unique peut-il encadrer un paysage où cohabitent désormais sécularisation massive et diversification de l’offre religieuse ?

LE THÈME
(n°52) 

La Belgique et ses cultes

Les chemins difficiles de la laïcité plurielle à lire

Un modèle inadapté à lire

Caroline SÄGESSER

Le financement public des cultes et de la laïcité à lire

Jean-François HUSSON

Regards croisés sur le système belge

Projets de réforme en Wallonie

La mosaïque européenne

Caroline SÄGESSER

Le religieux : croire sans pratiquer à lire

Frédéric MOENS

L’islam institutionnel : le temporel et l’intemporel

Laure-Anne Bernès , Hassan BOUSSETTA

Bouddhismes et reconnaissance

Bernard DE BACKER

Les églises évangéliques ont le vent en poupe

« Organisations sectaires nuisibles »

Caroline SÄGESSER

Religion : une appelation d’origine contrôlée

Henri DE CORDÈS

Religion et puissance publique en Europe

François FORET

Le voile et la « neutralité du service public »

Henri GOLDMAN

Vous disiez « respect » ?

Jean-Paul GAILLY

Chroniques

Le dictionnaire du prêt-à-penser

Affront fait aux francophones à lire

Mateo ALALUF
La chronique de Jérôme Jamin

Larsen médiatique à lire

Jérôme JAMIN
Café Carabosse

Mu-tinne-rie à lire

Irène KAUFER