Accueil du site  >La revue

Collectif éditorial

Mateo Alaluf, Pierre Ansay, Maryam Benayad, Rachel Brahy, Dominique Cabiaux, Carlo Caldarini, Luca Ciccia, Carlos Crespo, Mathias El Berhoumi, Willy Estersohn, Bruno Frère, Jean-Paul Gailly, Marc Jacquemain, Jérôme Jamin, Jean-Jacques Jespers, Karim Jguirim, Irène Kaufer, Thomas Lesuisse, Jacques Liesenborghs, Gabriel Maissin, Philippe Marlière (Londres), Gregory Mauzé, Laurence Noël, José-Manuel Nobre-Correia, François Perl, John Pitseys, Thierry Poucet, Gratia Pungu, Erdem Resne, Caroline Sägesser, Caroline Sägesser, François Thoreau, Anne-Françoise Theunissen, Caroline Van Wynsberghe, Violaine Wathelet, Daniel Zamora.

Administration et rédaction

9, rue du Faucon
1000 Bruxelles
Téléphone : (+32)(0)2.538.69.96
Fax : (+32)(0)2.535.06.93
Courriel : info (at) politique.eu.org
Facebook : Politique Revue de Débats
Twitter : _revuepolitique

Direction

Hugues Le Paige (directeur), France Blanmailland (directrice), Henri Goldman (rédacteur en chef), Edgar Szoc (rédacteur en chef adjoint), Joanne Clotuche (rédactrice en chef adjointe)

Secrétariat de rédaction

Jérémie Detober

Qui sommes-nous ?

La revue POLITIQUE a une raison d’existence : être un lieu de réflexion critique et de confrontation collective pour tous ceux qui ne s’accommodent pas du désordre établi par la règle absolue du profit.

Indépendante, progressiste, pluraliste et friande de débats, POLITIQUE s’efforce, depuis 1997, à travers le foisonnement des arguments et des points de vue, d’éclairer les enjeux sociaux, politiques, culturels et de société qui touchent la Belgique. Analyse, interview, chronique, billet d’humeur, débat, dessin, photo, fiction, la pluralité des moyens d’expression caractérise la démarche éditoriale de la revue.

L’ambition de ses animateurs est de faire se croiser les points de vue dans une confrontation constructive, et non polémique.

Ecartée des contingences de l’actualité « chaude », travaillant donc sur un temps long, POLITIQUE vise à réaliser des dossiers de référence (entre 25 et 30 pages), qui restent pertinents pendant plusieurs années et qui soient accessibles à un public non averti (les textes trop « arides » ou trop techniques sont donc évités). L’écriture doit en effet avoir une exigence de lisibilité et être une source de plaisir.

Lieu de débats, la revue affronte des contradictions et crée des complicités. Avec des moyens modestes, elle garde un objectif ambitieux : contribuer à rendre du sens et de l’espoir à la Politique.



communauté française
POLITIQUE est éditée par l’asbl POLITIQUE avec le soutien de la Communauté française de Belgique.