Pour construire le cadre commun

Bart VERSTRAETEN
chef du service politique à Wereldsolidariteit – Solidarité Mondiale (WSM)

L’approche adoptée n’est pas de dire que le système belge est un idéal qu’il faut transposer. Au contraire, chaque système doit être adapté à sa réalité : aux acteurs à trouver le chemin. Il y a cependant quelques grandes balises qu’il est utile d’avoir en tête et le constat que, partout, cela commence à un niveau très local avant de progressivement se structurer en réseaux aptes au plaidoyer politique.

Wereldsolidariteit– Solidarité Mondiale est l’ONG conjointe du MOC et de Beweging.net et de leurs organisations. Elle travaille avec de nombreux partenaires au Sud. Parmi ceux-ci, trois s’expriment ici, originaires de République dominicaine, du Bénin et du Sénégal, pour illustrer le fait qu’il est possible de mettre en route une protection sociale.

Dans les trois cas, c’est la santé qui en est la priorité développée par des mutualités. Souvent, d’autres démarches telles que syndicales ou de micro-crédit s’y accrochent également. En introduction, un regard belge, afin de bien clarifier les facteurs structurants d’un système de protection sociale constructif.