Accueil du site  >Archives  >(n°88) : Nouvelles figures du  >Citoyennetés postcoloniales, condition noire et négrophobie
LE THÈME

Citoyennetés postcoloniales, condition noire et négrophobie

Sarah DEMART , Nicole GRÉGOIRE
Sarah Demart est socio-anthropologue, chargée de recherches FRS-FNRS au Cedem (Centre d’études de l’ethnicité et des migrations) à l’Université de Liège.
doctorante au Laboratoire d’anthropologie des mondes contemporains à l’Université libre de Bruxelles. Elle y effectue une thèse intitulée : « Diasporas africaines en Belgique : Vie associative, action (...)

L’invisibilité des Congolais, et plus généralement des Africains subsahariens, renvoie au refoulement de l’histoire coloniale de la Belgique. Une histoire largement honteuse, à opposer à celle, mieux assumée, de l’immigration du travail des Marocains et des Turcs. La négrophobie se nourrit de cette amnésie collective.