Accueil du site  >Archives  >(n°88) : Nouvelles figures du  >“Daesh”, notre épouvantail
Le Fil

“Daesh”, notre épouvantail

Paul DELMOTTE
Politologue, spécialisé sur les problèmes du monde arabe, Professeur de politique internationale à l’Institut des Hautes Études des Communications Sociales (IHECS) et membre de l’Association (...)

Aujourd’hui, le Mal absolu est parfaitement localisé. Ben Laden disparu, « Daesh » a très opportunément repris le flambeau. Le dégoût que doivent provoquer les crimes commis par ces improprement nommés « jihadistes » ne doit pas occulter la fonction qu’ils jouent opportunément dans le discours dominant.