Accueil du site  >Archives  >(n°0) : Du dimanche noir au (...)  >Affaire Dutroux : les médias ont-ils "dérivé" ? (présentation)
"Affaire Dutroux" : les médias ont-ils "dérivé" ?

Affaire Dutroux : les médias ont-ils "dérivé" ? (présentation)

A chaque crise, la responsabilité déontologique des médias semble de plus en plus engagée. Logique : pour le "grand public" qui vit le monde par procuration, l’événement tend définitivement à se confondre avec sa représentation médiatique. En outre, avec l’"affaire Dutroux", chacun aura pu avoir le sentiment d’être personnellement acteur du drame.

Deux journalistes réagissent. La première, Martine Vandemeulebroucke, du quotidien Le Soir, fut immergée dans la tourmente de l’été. Le second, Hugues Le Paige, chroniqueur et auteur de documentaires, dispose professionnellement de plus de recul. Cette différence de position à l’intérieur de la profession suffit-elle à expliquer le décalage de leurs réactions ?