Accueil du site  >Archives  >(n°82) : La Belgique en (...)  >David Graeber : la dette, toute une histoire
ENTRETIEN

David Graeber : la dette, toute une histoire

Edgar SZOC

Auteur de la célèbre formule « We are te the 99% » et cheville ouvrière du mouvement « Occupy », David Graeber est un des intellectuels critiques américains les plus en vue du moment. Se décrivant comme anarchiste, cet anthropologue combine depuis des années un militantisme de terrain et de publication et une carrière universitaire prestigieuse – professeur à la London School of Economics après avoir enseigné à l’Université de Yale – marquée de plusieurs articles et livres qui ont fait date. À l’invitation du Comité pour l’annulation de la dette du Tiers monde (CADTM), il était à Bruxelles le 3 octobre dernier pour présenter la traduction de l’un de ceux-ci : Dette, 5000 ans d’histoire.

David Graeber s’y attache à retracer, sur le temps – très – long, l’histoire de ce concept devenu éminemment politique et, au passage, à renverser quelques idées reçues sur l’origine de la monnaie, la naissance de la dette et l’organisation sociale en général. Au cours de ce chemin de 5000 ans, il emmène le lecteur de Nouvelle-Zélande en Mésopotamie, des sagas scandinaves aux récits iroquois, multipliant, en conteur, les histoires, dont est faite l’histoire.