Accueil du site  >Archives  >(n°81) : Le retour de la (...)  >Italie : une gauche radicale évaporée
LE THÈME

Italie : une gauche radicale évaporée

Hugues LE PAIGE

L’Italie présente cette caractéristique unique d’avoir eu à la fois le Parti communiste le plus puissant d’Europe occidentale1 (plus de 2 millions de membres au lendemain de la guerre, près de 35% des suffrages au plus fort de son expansion dans les années 70 et la gestion de nombreuses régions et municipalités) et une extrême gauche qui, dans la foulée du mai 68 italien, était, elle aussi, une force sans comparaison avec les autres pays européens.