Accueil du site  >Archives  >(n°76) : Les CPAS, emplâtres  >Étudiants pauvres, au travail !
LE THÈME

Étudiants pauvres, au travail !

Renaud MAES
Conseiller en valorisation des acquis de l’expérience à l’Université libre de Bruxelles et collaborateur scientifique de l’Unité de Psychologie des organisations (...)

Le nombre d’étudiants inscrits dans les CPAS a plus que doublé en presque 10 ans. En cause : les exclusions du chômage dans le cadre du « plan d’accompagnement des chômeurs » (Franck Vandebroucke, ministre fédéral de l’Emploi, 2004).

La politique des CPAS de remise à l’emploi de leurs usagers incite ces étudiants – sous peine de la perte de leur revenu d’intégration – à choisir des cursus qui les rendront « employables ».