Accueil du site  >Archives  >(n°76) : Les CPAS, emplâtres  >Débat : pour ou contre le huis clos des conseils de CPAS ?
LE THÈME

Débat : pour ou contre le huis clos des conseils de CPAS ?

Claude EMONTS , Arnaud LISMOND
Président de la Fédération des CPAS wallons

Quand il s’agit de la lutte contre la pauvreté, difficile d’exposer des désaccords. Évidemment, tout le monde est pour… Mais si l’on gratte un peu, les clivages ressurgissent, y compris au sein de la gauche.

L’une de ces fractures porte sur la publicité des débats dans les conseils des CPAS. Bien qu’elle se pratique en Flandre à la satisfaction générale, les Régions bruxelloise et wallonne ne souhaitent pas sa mise en œuvre, au motif de préserver la confidentialité et la sérénité des débats. Le fond de l’affaire : la gestion quotidienne des CPAS relève-t- elle ou non de l’action politique ?

Pour en débattre, nous avons demandé à Arnaud Lismond, président du collectif « Solidarité contre l’exclusion », de porter la contradiction à Claude Emonts, président du CPAS de Liège et de la Fédération des CPAS Wallonie-Bruxelles, partisan du statu quo.

Les échanges ont transité par le courrier électronique. Chacun des protagonistes est intervenu par deux fois, en réponse au courriel de son interlocuteur. Nous nommons ces interventions des « salves ».