Accueil du site  >Archives  >(n°27) : Syndicalisme, le (...)  >"AH MISS, ENTENDS-TU LE VOL NOIR DES CORBEAUX..."
Café Carabosse

"AH MISS, ENTENDS-TU LE VOL NOIR DES CORBEAUX..."

Irène KAUFER
Née en Pologne, psychologue de formation (mais non pratiquante), l’une des chevilles ouvrières de l’hebdomadaire POUR dans les années 70 puis reconvertie dans le commerce culturel et surtout le (...)

Devinette : qui a dit "J’aurais préféré que le concours Miss Monde soit annulé que chaque Miss organise une soirée dans son pays dont les bénéfices auraient pu être distribués aux victimes des combats au Nigeria" ?

- Une féministe ringarde ? Pardon pour le pléonasme.

- Loupé. C’est Anne Van Elsen, notre Miss Belgique nationale, celle qui avait refusé d’aller au Nigeria bien avant les émeutes, pour protester contre le sort fait aux femmes, notamment Safiya et Amina, condamnées à la lapidation pour avoir eu un enfant en dehors du mariage... D’autres ont menacé de boycotter l’élection, mais se sont dégonflées sur de vagues promesses- non, ces femmes ne seront pas lapidées, ou alors avec de petites pierres ! Notre Miss est restée ferme jusqu’au bout.

- Gloire donc à Anne Van Elsen... ce qui prouve ainsi que certaines Miss ont tout de même quelque chose dans la tête...

- Ah oui, c’est le vieil argument de défenseurs du concours : pour être élue, il ne suffit par d’avoir de jolies jambes, il faut aussi réfléchir... et dans les deux langues, s’il vous plaît ! Eh bien, si vous avez suivi sur RTL la présélection pour l’élection de Miss Belgique 2003...

- Tu regardes ça, toi ?!

- Par militantisme, oui... Les membres du jury, qui ne sont pas d’ailleurs pas que de vieux barbons bavant devant de jolies femmes, mais aussi de jeunes barbons et même des barbonnes bien comme il faut, eh bien, ces gens n’hésitent pas à poser aux demoiselles des questions vachement compliquées ! Genre : que pensez-vous de l’euro ? Réponse : "ben, c’est bien pour voyager...mais dur pour les personnes âgées..." Quelle lucidité ! Et l’égalité hommes-femmes ? Réponse : "oh ça avance bien, il y a de plus en plus de femmes PDG..."

- Où ça ??

- ... " et bourgmestres de...euh...de villages..." Authentique.

- Evidemment, gérer des villes, ce serait bien trop compliqué...

- Moi aussi j’ai une devinette. Qui a dit que dans des pays comme le Nigeria, il fallait certainement donner une autre image de la femme, mais peut-être pas cette image-là ; et que l’obscénité venait surtout de l’étalage de tant de richesse et "glamour" dans un pays où la pétro-richesse de quelques-uns côtoie tant de pauvreté...?

- Un quelconque marxiste attardé post-soixante-huitard ? Pardon, encore un pléonasme.

- Et encore perdu ! C’est notre cardinal Danneels à nous. [1]

- LA Belgique, le pays où même les Miss et les cardinaux ne disent pas que des bêtises...

- N’empêche que cette façon de retrouver les féministes dans les mêmes combats que les pires des femmes sur certains sujets - l’obscénité des concours de beauté, la pornographie, la prostitution, l’utilisation de corps féminins dans la publicité...-me dérange un peu.

- Moi, ce qui me dérange, c’est que nous, avec nos manifs et nos protestations, on n’a jamais réussi à vraiment remettre en cause ces festivités. Vous vous souvenez, dans les années 70 ? On arrivait même jusqu’à la scène de la finale avec nos banderoles... Tout à fait inutile. Là, tout à coup, la contestation a un écho. Tragiquement et ironiquement : l’élection de Miss Monde comme symbole de la libération des femmes, on aura vraiment tout entendu !

- Cela dit, si dans nos contrées les responsables se préoccupaient tellement du sort des femmes au Nigeria, on aurait fait un autre accueil à Semira Adamu. Elle ne concourait pas pour être Miss Quelque Chose, elle, mais seulement pour une vie plus digne. On devrait s’en souvenir aujourd’hui.

[1] Dans signé dimanche, RTBF, 24 novembre 2002