Accueil du site  >Archives  >(n°17) : Elections communales,  >Prostitution : "Difficile de distinguer ce qui est libre et ce qui est (...)
EN DÉBAT

Prostitution : "Difficile de distinguer ce qui est libre et ce qui est forcé"

Dominique BRAECKMAN

Nos enquêtrices, Irène Kaufer et Anne-Françoise Theunissen, partaient de positions de départ opposées : la prostitution est-elle un métier, sans doute déplaisant, mais ni plus ni moins que certains autres qui broient les corps d’une manière plus définitive ? Ou est-elle d’abord la marque la plus manifeste de l’asservissement des femmes au désir des hommes ? A partir de là s’esquisse la quête d’un point d’équilibre où des valeurs également "progressistes" mais concurrentes prennent le risque de la confrontation. Avec ce constat qui est une vertu du débat : plus on se rapproche des solutions pratiques, plus les différences s’estompent.