Accueil du site  >Archives  >(n°73) : Editer en français  >De l’idéologie à la comptabilité
HISTOIRE

De l’idéologie à la comptabilité

Jean STENGERS

En avril 1997 paraissait le premier numéro de POLITI QUE. Nous étions – encore ou déjà – plongés dans la tourmente d’une réforme de l’État à épisodes. Tout un chacun s’interrogeait – encore ou déjà – sur l’avenir de la Belgique. À cette occasion, nous avions sollicité l’avis de Jean Stengers (1922-2002), figure de proue d’une école historique que d’aucuns ont pu juger « bruxello-belgicaine ». Au même moment s’élaborent pourtant d’autres récits, notamment en Wallonie, qui s’appuient sur une autre grille de lecture. À presque quinze années de distance, alors que la Belgique met en chantier sa septième réforme de l’État, nous avons pris le parti de faire dialoguer à travers le temps et l’espace l’historien de l’ULB avec un historien wallon qui, il y a quinze ans, publiait son opus sur l’identité wallonne : Philippe Destatte (1954), actuel directeur de l’Institut Jules Destrée.