LE THÈME

En finir avec le "transat"

Ricardo CHERENTI , Bruno PONCELET
chercheur à Econosphères
formateur au Centre d’éducation populaire André Genot (Cepag)

Avec le marché transatlantique, les États-Unis et l’Union européenne s’unissent dans l’espoir de contrer l’émergence de puissances rivales (on songe à l’Inde, la Chine, le Brésil, la Russie...). Pour les multinationales occidentales, l’espoir est plus large : faire en sorte que les normes marchandes transatlantiques deviennent des normes mondiales adoptées au seins de l’OMC.