Accueil du site  >Archives  >(n°41) : 15 ans de dépénalisation  >L’IVG en hôpital : vraiment moins humaine ?