Un bon mari ou un bon salaire ?

Hedwige Peemans-Poullet (Université des femmes, 2010)

Cet ouvrage retrace les revendications nées depuis les années 1980 au sein d’associations de femmes soutenant les recherches (im)pertinentes sur l’individualisation de toutes les branches de la sécurité sociale effectuées par Hedwige Peemans-Poullet. Celle-ci appuie son analyse sur l’exigence de faire respecter les droits sociaux individuels issus des contrats de travail individuels et donc de faire correspondre le droit social au droit du travail. Mais également sur celle de faire appliquer réellement, par la Belgique, les Directives d’égalité de traitement entre hommes et femmes en matière de sécurité sociale.

Licenciée en philosophie et lettres (Université catholique de Louvain), et docteure en histoire (Paris X), Hedwige Peemans-Poullet est aujourd’hui retraitée. Au cours de sa carrière professionnelle, elle a successivement été enseignante, assistante à l’université (UCL), attachée à la Commission du travail des femmes (ministère de l’Emploi et du Travail) et enfin, rédactrice en chef (Mutualités chrétiennes).